French English

Who will become the next artsetter artist ? Vote

Artsetter is changing the rules of the art market: contemporary art is no longer an elite entity. As the curators, members vote to determine which candidates will become the next Artsetter artists. Become an artsetter, and participate in this revolution by voting to express your artistic taste.

These are the Artsetter Artist applicants. Artists with enough votes will be granted an Artsetter gallery to display their artwork. Artists need 50 votes to be selected. Browse through the artists and vote for your favorites!

Become an artist

artsetter candidates

Paepen Léa
Paepen Léa Vote Number of votes: 1/50
Info:

L'art fait partie de ma vie depuis toujours. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours dessiné. Depuis l'année dernière, je fait partie d'un atelier qui me permet d'améliorer mon travail d'amateur. J'avais envie de partager avec vous mon petit monde à moi où tout devient possible et où l'imagination est reine!!
more hide
drix philippe
drix philippe Vote Number of votes: 1/50
Info:

Dès le milieu du XIXè siècle, la photographie détrône la peinture dans son rôle de représentation fidèle de la réalité, et simultanément, l'impressionnisme prend son essor et délaisse la peinture objective académique, en privilégiant la vision subjective de l'artiste face à une réalité qui n'est plus vue pour ce qu'elle est, mais pour ce qu'elle inspire. Cependant, la photographie, dès ses débuts, se consacre aussi bien à l'objectivité documentaire qu'à l'illusion théâtralisée de scènes inventées, recherchant, à l'instar de la peinture, la subjectivité d'une vision personnelle : elle se fait alors photographie plasticienne, domaine d'inventivité foisonnante. Pinceaux, grattoirs, montages-collages, bains chimiques improbables, rien n'arrête les photographes plasticiens dans leur recherche d'images allant au delà du réel. Ma démarche s'inscrit dans ce cadre, mais elle est transposée dans le monde immatériel du numérique. A rebours des artistes photographes, la création d'une image photographique en tant que telle n'est pas pour moi une fin en soi, mais bien plutôt le point de départ d'un voyage où l'imagination chemine sans contrainte dans l'infinie variété des transformations pixographiques. C'est ainsi que mon travail repose toujours sur le choix d'une photographie numérique, dont l'intérêt artistique n'est ni nécessaire ni même bénéfique ; puis à l'aide d'un logiciel de retouche comme Gimp, je la modifie très profondément jusqu'à la dissoudre totalement dans une explosion de formes et de couleurs, sur lesquelles un travail complémentaire de composition peut alors s'appuyer : c'est le fameux "solve et coagula" des alchimistes, appliqué à la transmutation d'images pixographiques. On est donc là face à une forme moderne de palimpseste, en ce sens que la nouvelle image prend la place de l'ancienne, et qu'il n'y a aucune évidence de parenté entre les deux ; et pourtant, jamais l'image finale n'aurait pu être obtenue à partir d'une autre photographie mère. C'est donc, d'une certaine façon, un travail de photographe plasticien, mais poussé au delà des limites habituelles : et de fait, les recherches que j'ai pu faire sur Internet pour trouver des artistes ayant une démarche semblable à la mienne ont toujours échoué. Les artistes que l'on trouvent sont soit des graphistes qui créent des images numériques à dominante fantastique ou géométrique, soit des photographes plasticiens qui, numériquement, découpent, combinent et recomposent des photos pour produire des effets saisissants ou des scènes imaginaires. Ni les uns ni les autres, à ma connaissance, ne produisent des images analogues aux miennes quant au ressenti immédiat, qui découle à la fois d'une base photographique procurant une vérité de texture inimitable, et de transformations profondes détruisant généralement toute réalité figurative. Cette dualité vérité/irréalité engendre de facto une forte impression onirique, que je renforce parfois en peuplant l'image d'éléments étrangers, tirés par exemple (et entre autres) de la statuaire grecque : être œuvre, c'est installer un monde. Un monde onirique en l'occurrence, mais le rêve n'est-il pas l'un des facteurs les plus puissants de légitimité ? Lors de la création d'une image à partir d'une photographie, les très nombreuses transformations successives, notamment les premières, avec leur infinie variété dans les modalités d'application, contiennent intrinsèquement une grande part d'aléatoire, que je ne cherche pas à éviter, bien au contraire : il m'est ainsi impossible de prédéfinir un but lorsque je commence un travail. C'est ce qui me met à l'abri de la tentation de « convoquer » le public, qu'il faudrait sommer de contempler mes fantasmes, revendiqués comme des prismes de lecture structurants. Bien au contraire, je cherche plutôt à créer un monde onirique et intemporel, hors du siècle et étrange. Mon domaine est celui de l'évasion provisoire vers ces non-lieux que seul, l'œil peut habiter.
more hide
Gregory BIANCHI
Gregory BIANCHI Vote Number of votes: 5/50
Info:

Je travaille sur support numérique jusqu'à l'obtention d'un résultat qui puisse me plaire, me surprendre ou plaire à mon entourage. Je souhaite devenir un artiste Artsetter pour une exposition et une visibilité de qualité. Très cordialement.
more hide
Ambrosino Stephane
Ambrosino Stephane Vote Number of votes: 3/50
Info:

Autodidacte à l’origine, artiste ou créateur…Je n’ai pas de terme pour me définir … A la base « gamer » dans le monde des jeux vidéos, certains de ces univers m’ont inspiré. Par la suite, j’ai eu envie de créer mes propres univers . Photographe depuis 7 ans, et ayant reçu l’aide et l’inspirations de plusieurs passionnés d’images, je suis en recherche constante d’innovation . J’imaginais un support autre que la photo sur fond noir ou blanc, pour donner une puissance entière et tout son sens à une image . A partir de là, je me suis lancée dans la peinture sur bâche plastique pour créer mes propres décors, supports non onéreux, de grands formats et qui font partis de notre vie au quotidien . L’intérêt de cette matière réside dans le fait que peinture a un côté éphémère car celle ci ce désagrège en séchant . Ma peinture est faite de colle + de pigments ce qui amène de la matière, des coulures à la peinture du fait de la non adhérence sur celle-ci . A partir de là, me suis laissé porter par les effets, l’inventivité, sans cesse renouvelée , par l’apprentissage et l’adaptabilité de l’œil sur ces lumières et ces couleurs si particulières qui fondent sur cette matière . Une fois le projet terminé, pour la finalisation, je reviens à la retouche photographique pour travailler mes lumières et ajouter une ambiance .
more hide
Nicole Baige
Nicole Baige Vote Number of votes: 0/50
Info:

Depuis toujours je me suis intéressée aux différentes cultures, aux légendes, aux mythes, aux contes, de même que j’aimais observer, curieuse de tout. Au fil de tout cela, j’ai élaboré une réflexion qui participe à ma vision du monde. Ces vagabondages culturels m’ont naturellement inspirée lorsque j’ai commencé à dessiner, sculpter, peindre, écrire. C’est pourquoi, ma démarche s’inscrit dans un univers onirique, fondé sur les contes, légendes et autres mythologies. Cela avec une recherche des thèmes récurrents, mais aussi universels, et leurs projections sur le présent ou le futur. Alors, de façon tantôt abstraite, tantôt figurative, souvent un peu surréaliste, mon travail reflète cette vision de notre monde, avec un certain recul, au-delà des apparences. Au fil de mes écrits, comme de mes réalisations, des personnages passent, vont et viennent, semblables et autres, en reflets éclatés en kaléidoscopes, au gré de leurs histoires tissées à l’histoire dont, peu à peu, elles deviennent la trame. Au travers de mes écrits, de mes réalisations, je souhaite exprimer la lumière, comme le mouvement, le rythme ... la musique de la vie. Itinéraire Après une formation littéraire (bac) et artistique (Diplôme National, Ecole des Beaux Arts après cinq années d’études), je suis entrée dans la vie active en exerçant différentes professions, au gré des opportunités rencontrées. Puis, j’ai suivi une formation en informatique, à la suite de quoi, j'ai eu aussi la possibilité de suivre une formation de formateur. Naturellement, après quelques années d’expériences, en particulier en conception et conduite de projets, j’ai eu envie de franchir le pas. Alors, j’ai créé mon activité pour intégrer une équipe de consultants dans le cadre d’un schéma directeur. Je me suis formée « sur le tas ». Par la suite, j’ai participé à des missions toujours intéressantes dans des entreprises plus ou moins grandes, de secteurs d’activité variés. Bien sur, j’ai continué la peinture, et la sculpture, autant que possible compte tenu de mes activités professionnelles et de ma vie de famille. Ce qui m’a permis de participer ponctuellement à des événements internationaux. Aujourd’hui, je peux prendre le temps de donner corps à toutes ces idées que j’ai en tête depuis longtemps, ces réalisations composent mon Catalogue et sont intégralement présentées sur ce site. Réalisations et Ecrits Il m'arrive aussi de travailler sur commande, certaines réalisations étaient aussi des maquettes, par exemples Départ pour une fontaine, Plans Infinis pour une tapisserie. Je conçois des objets, des bijoux, des vêtements, etc. En projet : Ne vous Dérangez pas pour moi, je ne fais que Passer, récit de mon parcours d’auteur et d'artiste autour des questions, des démarches qui ont nourries mon travail. De Papier en Toile, peintures à partir de certains de mes dessins. D’Abstractions en Projections, collection de poèmes en regard des pièces composant Les Projections et Les Abstractions Surréalistes. En cours : Ma Galerie de Portraits, ensemble de peintures et sculptures. Les Projections, ensemble de dessins, peintures et sculptures. Les Contes du Carrousel, avec dessins plume et pastels, suite de nouvelles contant une même journée vue par les différents membres de ce cirque ambulant, avec leurs drames, leurs joies, leurs vies. En couleurs et en mots : Choeurs d’Hivers, avec dessins plume et pastels, récit construit comme une pièce de théâtre antique où le héro dialogue avec les chœurs, à la fois décalés et intemporels. Le Carnet de Voyage d’Ailleurs, retraçant le périple d’un explorateur, à la découverte d’autre monde, au cours duquel il n’a pour tout compagnon que son ordinateur de bord doté d’une certaine personnalité. Les Portraits en Arc en Ciel, avec dessins plume et pastels, suite de nouvelles racontant chacune son héros. Ba Ba du « Parfait » Consultant, avec dessins plume et pastels, petit guide pour consultant en devenir. Les Abstractions Surréalistes, ensemble de dessins, peintures et sculpture. Vint ans en Mai et Après … ? , fresque sur plusieurs époques de vies au travers des événements, des actualités, des ressentis … de l’air du temps. Les Contes et les Poèmes Oubliés en Illustrations, ensemble de poèmes avec leurs illustrations, dessins plume et pastels, accompagnés d’un recueil de contes qui disent la longue journée d’un Voyageur du Temps. Les Contes en Ailleurs, avec dessins plume et pastels, qui relatent les parcours de ces personnages intemporels que sont les Voyageurs du Temps. La Justice des Prédateurs, où les chroniques, non romancées, du combat d’une famille d’entrepreneurs face aux harcèlements de toutes sortes. Les Légendes de la Planète Turquoise, ensemble réuni en quatre tomes, incluant un recueil de poèmes, en quatre parties, illustrés chacun par une peinture ou une sculpture ou une gravure ou un dessin qui se retrouvent, pour certains, dans les autres volumes où se compose l’histoire de cette planète au grès des chants, dont certains passages reviennent, semblables et différents, refrains des Temps. Expositions : Exposition annuelle des élèves de l’Ecole des Beaux-Arts, Salon des Artistes Indépendants de Ville d’Avray (primée puis hors concours), Salon des Arts de Sèvres (primée à plusieurs reprises), Salon d’Automne de Levallois Perret (primée), Galerie d’art rue de Berri (Paris 8ème), C.I.A.C. (Paris), invitée d’honneur, Expositions avec AGORA Arts Plastiques (Paris), Participation au Grand Prix de France des Arts Plastiques, prix sculpture avec mention, Participation aux opérations de courtage d’Artmondial (Russie, etc), Participation à l’événement organisé par l’Académie Internationale des Arts à l’Automobile Club du 26 au 28 octobre 2007 (Paris), Participation à des événements régionaux
more hide
Christian Quisumbing
Christian Quisumbing Vote Number of votes: 5/50
Info:

I want to share my talent and I want to learn more through appreciation and critics that other people may say about my artworks. I am a teacher of multimedia arts and i just want to try something new.
more hide
Bonnard Michel
Bonnard Michel Vote Number of votes: 1/50
Info:

Architecte retraité de 67 ans, la plupart de mes oeuvres sont issues de souvenirs d'enfance. J'ai une passion particulière pour les moyens de transports que je place toujours dans des décors plausibles voire réels. Cependant, il s'agit toujours de compositions. Concernant les trains, la guerre de 14, ceux-ci ont fait l'objet d'une recherche documentaire minutieuse et précise jusqu'au moindre détail. Il ne m'est pas hélas possible de présenter ici l'intégralité de mon oeuvre, mais elle comprend aussi des tableaux sur la guerre de 14 et les mines de bauxite du Var. 37 toiles en tout.
more hide
Attilio Scimone
Attilio Scimone Vote Number of votes: 5/50
Info:

Attilio Scimone began his photographic research in the seventies during his university studies in architecture. These were the years where he was able to further elaborate research related to visual perception, aesthetics of the landscape, and the language of photography. This training enabled him, in later years, to operate in certain specialized areas of photography. During the same years, he initiated various artistic collaborations that influenced his training. At the same time, he dedicated himself to professional work related to still-life, industrial photography, and landscapes. Since 1986, he taught photography and has ties with several public schools and, later on, with the world of vocational training. There are many books published on Sicilian landscape and architecture, but his artistic experience matured in the field of B&W photography. Since 1980, he began diligent photographic research that led him to explore the vast sphere of photographic materials, experimenting particular treatments using chemicals that interact with emulsion gelatin to create images in which the depth of light and darks blend into an ever more precise and controlled union. His images, therefore, began to take on an artistic value where the perfect combination with matter is fundamental. At the end of the eighties, he began a photographic exploration within the same emulsion. The deep blacks of his images are dissipated by the paper medium of the image to create his “grignotage”, and this is the technique that he went on to developed for a decade. Since the year2000, four important encounters marked his relationship with photography and the art world. The first was with the French critic, Jean Claude Lemagny, the second with the editor of “People Photography”, Enzo Mirisola, the third with critic and historian of photograpy Pippo Pappalardo, the fourth with the critic, Diego Gulizia and, finally, his encounter with Antonio Vitale. Thanks to these “partnerships” and “friendships”, he consolidated a somewhat tormented relationship with photography: his “simple photographs” took on a very different flavour. In this decade, he also experimented the artistic possibilities offered by Polaroid transfers, an endeavour that was rudely interrupted in early 2008 when these materials were no longer produced. He has exhibited in important artistic events, and confirmed sector magazines have published his works.
more hide
Michel ESTIVAL
Michel ESTIVAL Vote Number of votes: 8/50
Info:

Je souhaite trouver un site pour promouvoir mon travail..je l'ai peut être trouvé! je peins depuis toujours. La peinture est une passion dévorante. une année aux arts appliqués à l'âge de 16 ans suivie de quatre années aux beaux arts de Bordeaux.. Que dire de plus sinon avoir une reconnaissance de mes pairs et pouvoir vivre décemment de mon art à l'aube de ma vie.. je n'en demande pas plus...
more hide
© 2010 Artsetter